Oligoscan et oligo-éléments

Qu'est-ce que l'oligoscan ?

C'est un détecteur de la biodisponibilité intra-cellulaires des composés minéraux.

Il permet de réaliser un véritable bilan de la mesure des carences et des excès en minéraux, en oligo-éléments, de la mesure de la teneur en métaux lourds et de l'oxydation cellulaire.

La mesure de ces éléments et l'interprétation des résultats se font immédiatement à la clinique sans aucune prise de sang !

Quel est son principe de fonctionnement ?

Ce bilan est réalisé par mesure tissulaire, par spectrophotométrie du derme palmaire (paume de la main).

La spectrophotométrie est une méthode d'analyse quantitative qui consiste à mesurer l'absorption ou la densité optique d'une substance chimique. Chaque composé chimique absorbe, émet ou réfléchît de la lumière sur une certaine plage de longueur d'ondes.

L'oligoscan envoie une certaine quantité de lumière et analyse ce qu'il réceptionne en retour.

Cette technique est utilisée depuis de longue date (1930) dans de nombreux domaines : aérospatiale, industrie, chimie, pharmacie, analyses médicales, etc.

Par exemple, c'est bien cette technologie qui a permis de connaitre la composition et la température des planètes !

Si un bilan sanguin bouge au jour le jour en fonction de l'évolution de certaines maladies, le bilan tissulaire réalisé par l'oligoscan ne va pas varier quotidiennement, au contraire, il va être relativement stable car il montre les mesures des réserves de l'organisme. Il met en exergue les habitudes de vie du patient et vers quels déséquilibres il s'oriente.

La spectrophotométrie va permettre d'agir de façon préventive alors qu'une prise de sang sera d'une grande utilité pour une médecine d'urgence. La spectrophotométrie est en quelque sorte une biopsie lumineuse.

Exemple de bilan simplifié :

Bilan oligoscan - Clinique Estetika
Bilan oligoscan - Clinique Estetika
Bilan oligoscan - Clinique Esetika